Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /home/cgtsecu/www/ecrire/public/composer.php(49) : eval()'d code on line 298
Tract n°7 – La Retraite à 60 ans ! - le VIRAGE HUMAIN - UR CGT Rhône-Alpes
Accueil Site sécu CGT département de l'Isère La sécu
Accueil du site > 04 - Les Dossiers > S’inviter dans la campagne présidentielle 2017 > Tract n°7 – La Retraite à 60 ans !

Tract n°7 – La Retraite à 60 ans !

lundi 20 mars 2017

Version imprimable de cet article

Les Vieux dans la misère, Les jeunes dans la galère !

Alors que la France compte près de 6 millions de chômeurs.
Alors que plus d’un salarié sur deux n’est plus en activité à 55 ans.
Les jeunes doivent attendre en moyenne l’âge de 27 ans pour être en CDI :
A quel âge pourront-ils prétendre à leur droit à la Retraite et quelle pension toucheront-ils ?

Inégalités femmes / Hommes !

86% des hommes arrivent à la retraite avec une carrière complète
44 % des femmes arrivent à la retraite avec une carrière complète

Age de départ à la retraite et chômage des jeunes !

Alors qu’il faut attendre, pour certains, l’âge de 67 ans pour obtenir une retraite complète, le chômage des jeunes de moins de 25 ans atteint les 24% en France !

Attention aux propositions de campagne présidentielle !

Certains candidats proposent une hausse de l’âge de départ à la retraite (de 3 années de plus !) et le changement de notre système de retraite par répartition à prestation garantie (on sait ce que l’on cotise et ce qu’on touchera) pour le remplacer par un système où seules les cotisations sont garanties (On ne sait pas ce que l’on touchera !)

Pour la CGT, il faut :

- Instaurer la Retraite à 60 ans avec un taux de remplacement de 75%
- Supprimer les exonérations patronales de cotisations sociales
- Augmenter les contributions des employeurs et taxer les revenus financiers
- Pas de pension inférieure au SMIC CGT (soit 2 000 euros Bruts pour nos secteurs)
- Valider les années d’Etudes ou de précarité
- Prendre en compte les 10 meilleures années
- Départ anticipé avec pension complète en cas de pénibilité


La vidéos


Le tract

P.-S.

En Savoir Plus...

Archive de l’INA

Le 4 février 1983,
Adoption de la retraite à soixante ans
par le gouvernement Mauroy

Au lendemain de leur victoire aux élections présidentielle et législative de 1981, et suite au programme commun le gouvernement Socialo/Communiste adoptent un certain nombre de réformes sociales, qui visent à la fois à améliorer les conditions des travailleurs et à lutter contre le chômage en créant des emplois.
Ces réformes reprennent des vieilles revendications de la gauche et s’inscrivent dans la lignée de celles adoptées par le Front Populaire en 1936.

Le gouvernement de Pierre Mauroy décide ainsi de baisser la durée du travail en instaurant une cinquième semaine de congés payés et en diminuant la durée légale hebdomadaire du travail, qui passe de 40 à 39 heures sans diminution de salaire (ordonnance du 18 janvier 1982).
Ces réformes sur le temps de travail furent complétées le 4 février 1983 par l’abaissement de l’âge de la retraite à 60 ans, après négociations avec les différentes organisations concernées.
Cette réforme, si elle faisait l’unanimité au sein des classes ouvrières, provoqua certaines discussions des plus âpres avec la Confédération générale des cadres, notamment quant au niveau des retraites versées.
Cette réforme représente un tournant majeur à plusieurs points de vue.
Elle permet tout d’abord d’allonger considérablement la durée des retraites, d’autant que l’espérance de vie moyenne ne cesse d’augmenter.
La catégorie des "retraités" prend ainsi une dimension nouvelle au sein de la société française.