Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /home/cgtsecu/www/ecrire/public/composer.php(49) : eval()'d code on line 298
RA : 80 militant(e)s de la Sécu réuni(e)s en AG - le VIRAGE HUMAIN - UR CGT Rhône-Alpes
Accueil Site sécu CGT département de l'Isère La sécu
Accueil du site > 01 - Nos Professions > Sécurité Sociale > RA : 80 militant(e)s de la Sécu réuni(e)s en AG

RA : 80 militant(e)s de la Sécu réuni(e)s en AG

mercredi 19 avril 2017

Version imprimable de cet article

Petit retour sur L’AG des syndiqués des Organismes Sociaux de Rhône Alpes qui a eu lieu le 11 avril dernier.

Il est important de retenir l’essence même du débat qui a permis d’acter nos ambitions et les axes de travail, et la construction du rapport de force qui nous permettra de gagner sur nos bases revendicatives.

Vous trouverez, donc, ci-joint, la feuille de route 2017 réalisée à partir des interventions de chacun et validée par la réunion régionale du 14 avril qui a suivi l’AG.

Cette deuxième rencontre des syndiqués des organismes sociaux de Rhône Alpes, se tient après une année de luttes bien remplies.

Lutte contre la loi travail , qui a rassemblé des millions de personnes dans la rue et fait émerger des mouvements citoyens tels que les Nuits debout.

La convergence des luttes entre les différents acteurs : syndicats, citoyens, étudiants, politiques... n’a pas permis de faire caler le gouvernement.

Toutefois, pour faire passer cette loi de régression des droits des salariés, le 1er ministre a été obligé de dégainer le 49.3 !!!
Ce passage en force ne suffisant pas à faire reculer la contestation populaire, le gouvernement a eu recours à la répression syndicale, aux violences policières et à une campagne de désinformation dans les médias à l’encontre de la CGT.

Ce n’est pas sans séquelle pour nos actions, nous avons tous pu faire le constat qu’après ce combat, il est difficile de re-mobiliser les militants.

La représentativité syndicale

En février, le résultat des élections dans les TPE en demi teinte, pouvait nous interroger.
En effet si la CGT reste première OS dans les TPE, elle est en recul de 4 points par rapport au précédent résultat. Autre constat le taux de participation a reculé de 3 points.

Certes, le report de l’élection et le faible relais médiatique pendant les fêtes n’ont pas permis aux salariés de s’y intéresser beaucoup...

Le 31 mars, le résultat cumulé des élections professionnelles depuis 4 ans était repris quant à lui par tous les médias :
La CFDT est la première organisation syndicale représentative dans le privé !
Corrigeons tout de suite, la CGT reste la première dans le public et dans tous les secteurs confondus, mais ça on l’a moins entendu.

Pourquoi : premièrement, la représentativité se mesure à présent en additionnant tous les résultats des élections professionnelles sur un cycle de 4 ans.
Or, si dans les entreprises où elles est présente la CGT, réalise de bons résultats, (les résultats des élections professionnelles des organismes de la région ces dernières mois nous le confirment), elle est néanmoins absentes dans beaucoup de PME.
Les salariés, même s’ils le veulent ne peuvent voter pour la CGT que si elle présente des candidats aux élections : on estime ainsi que 500000 personnes n’ont pas le choix de voter CGT...
La CFDT a plus de facilités pour monter des listes dans les entreprises du privé. On peut se le dire tranquillement, les patrons sont mieux veillants à l’égard d’un syndicat CFDT qui se monte qu’à l’égard d’un syndicat CGT.
De là à imaginer un encouragement du patronat pour monter des syndicats CFDT... à vous de juger.

Pourtant des luttes gagnantes portées par la CGT il y a. Rien que depuis le début du mois d’avril :

- Victoire des 128 travailleurs sans papiers de RUNGIS après 3 semaines de grève
- Victoire à l’hôpital de WATTRELOS, après 19 semaines de lutte (organisation du travail, mise en place du calendrier de titularisation, prise en compte des heures supplémentaires)
- Victoire après 6 jours de grève des salariés de NEWREST (sous traitant SNCF pour la restauration dans les TGV) +1,1% (60% de grévistes)

Le 5 avril les salariés de Mac Do dénonçaient avec l’INDECOSA, les pratiques des franchisés de la marque qui organisent un abus de position dominante et les déficits des magasins pour maintenir leurs salariés dans la précarité.

Des luttes en cours en Guyane : 3ème semaine de mobilisation quasi générale pour exiger des moyens financiers supplémentaires.
Outre la défense de leur pouvoir d’achat, les salariés se battent pour les services publics.
Ils dénoncent aussi une inégalité des investissements des pouvoirs publics qui priorisent là aussi les activités les plus rentables : la base spatiale de KOUROU !

Retour en métropole, les salariés et les usagers se sont mobilisés en mars pour montrer leur attachement aux services publics :
- le 7 mars avec une journée d’action à l’appel de la Santé et des Organismes sociaux, pour défendre le service public hospitalier et la protection sociale.
- le 21 mars : une journée d’action pour la défense de l’industrie et des services publics avec des mobilisations un peu partout sur le territoire.
- les électriciens et gaziers se mobilisent depuis le 31 janvier tous les mardis : "les mardis de la colère" pour revendiquer des augmentations de salaires, pour dénoncer la casse de l’emploi statutaire, et la remise en cause de leurs activés sociales.

L’actualité nationale est marquée depuis plusieurs mois, par la campagne présidentielle.
Dans moins de quinze jours vous, nous allons devoir voter pour le premier tour.

Cette élection est celle de toutes les surprises, à croire qu’un scénariste d’Hollywood a écrit le pitch !
Le président sortant qui renonce, son prédécesseur qui se fait sortir aux primaires de sa famille politique.
Le gagnant de la droite mit en examen mais qui s’accroche aux branches, le gagnant de la primaire de la gauche qui est lâché par son parti....
Voilà tout ce dont on nous rebat les oreilles depuis des semaines.

Et les programmes dans tout ça ?
Quelles sont les propositions des candidats ? La protection sociale, l’emploi, le pouvoir d’achat, le logement, l’égalité des droits ?

La fédération des organismes sociaux propose donc une série de vidéos et de tracts à diffuser sur le thème "Le progrès social s’invite dans la campagne". 10 sont déjà disponibles :
1. La protection sociale ; Un droit, Une nécessité
2. 32heures payés 39 heures !
3. Abrogation de la loi El KHOMERI, pour un code du travail du XXIème siècle qui protège les salariés
4. Augmentez nos salaires, le SMIC, C’est urgent, c’est possible !
5. Abrogation du pacte budgétaire européen ! l’austérité tue !
6. Non aux licenciements, Oui à une véritable politique de l’emploi !
7. La retraite à 60 ans !
8. Non aux mutualisations, Non aux fusions ! Pour des services de proximités !
9. A qui profite l’État d’urgence, ce piège liberticides ?
10. Non aux violences sexistes et sexuelles au travail !

Cette campagne est disponible sur le site fédéral.
C’est un outil pour les syndiqués, les militants pour discuter avec les salariés.

Un autre outil est disponible, des fiches CGT qui analysent et qui dénoncent en argumentant le programme du FN dans le cadre de la campagne confédérale contre l’extrême droite.
Car, si on en croit les sondages et les analystes politiques, autoproclamés "experts", qui se relayent sur les plateaux télé, nombre de salariés, d’ouvriers déçus des politiques et surtout mécontents de l’austérité corollaire de l’augmentation de la précarité, s’apprêtent à voter pour le FN !

Ce vote de "protestation" n’est pas anodin et ne doit pas être stigmatiser, il faut rencontrer, discuter et convaincre que cette solution serait pire que le mal.

En région nous avons entamé plusieurs démarches collectives en 2016
- En lien avec le Comité régional, une expérimentation sur la démarche travail qui sera ensuite proposée à l’ensemble des syndicats.
- dans le cadre du projet Travail en Réseau dans l’Assurance Maladie. Un tract est en cours de diffusion auprès du personnel.
- Les CAF ont entamé un processus d’analyse sur les mutualisations en lien avec l’Auvergne, un tract sera diffusé aux salariés et des campagnes d’informations seront réalisées en binômes.

Dans un mois nous avons rendez-vous à Ramatuelle pour le 11ème Congrès de notre fédération, nous aurons à débattre autour de l’état de la protection sociale, la perspective pour une sécurité sociale à 100 %, le revenu de base et le salaire à vie, sur l’impact des nouvelles organisations en région sur nos structures, sur la qualité de vie syndicale et de quelle fédération nous voulons pour les syndicats des organismes sociaux.

Voilà, mes camarades bien des thèmes pour nos débats d’aujourd’hui...

Quelle CGT pour défendre la protection sociale ?
Comment faire connaître nos propositions aux salariés de nos organismes ?
Comment re-mobiliser nos militants ?
Comment la fédération peut être un appui dans votre travail sur le terrain ?
Comment le travail en région peut vous aider au quotidien ?

A vous la parole pour faire vos propositions afin de construire les convergences et une stratégie de lutte régionale.
A l’issue de la journée, nous établiront à partir de vos propositions une feuille de route Rhône Alpes pour 2017.

Portfolio