Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /home/cgtsecu/www/ecrire/public/composer.php(49) : eval()'d code on line 298
Le 21 septembre, mettons la pression sur ce gouvernement des financiers... - le VIRAGE HUMAIN - UR CGT Rhône-Alpes
Accueil Site sécu CGT département de l'Isère La sécu
Accueil du site > 04 - Les Dossiers > S’inviter dans la campagne citoyenne > Le 21 septembre, mettons la pression sur ce gouvernement des (...)

Le 21 septembre, mettons la pression sur ce gouvernement des financiers...

jeudi 21 septembre 2017

Version imprimable de cet article

Avec plus de 18% de grévistes à l’UR-RA et environs 200 rassemblements et manifestations, partout en France.
Des milliers d’arrêts de travail dans tous les secteurs d’activité ; plusieurs centaines de milliers de manifestants et bien d’autres initiatives, c’est la preuve qu’après le 12 septembre, la mobilisation s’inscrit dans la durée.

Amplifions et continuons le combat !

Le succès des journées d’actions et de grèves des 12 et 21 septembre nous confirme que la majorité des citoyens rejettent la loi travail XXL et souhaitent l’abrogation de la Loi El Khomri et le retrait des ordonnances Macron du 31 août.

Dans nos organismes sociaux, comme dans les autres professions, une unité syndicale commence à s’installer pour combattre ces régressions sociales.

Et pourtant, les attaques contre nos conquis sociaux ne font que débuter.
Demain, ce sont tous les versants de notre protection sociale qui seront détruits par ce gouvernement dont les seuls partenaires sociaux sont le patronat et les banquiers.

Loi de finance qui va encore réduire notre service public, loi de financement de la sécurité sociale qui va anéantir les minima sociaux et acter la disparition du RSI, réformes funestes des retraites complémentaires, de la formation professionnelle et de l’assurance chômage, ...

Ce gouvernement et ce Président si prompt à insulter ses concitoyen.ne.s ,nous devons les forcer à nous entendre.
Nous ne les laisserons pas nous réduire en esclavage !

Pour cela, plusieurs mouvements sont annoncés dans les prochains jours  : le 25 septembre à l’appel des transporteurs routiers, le 28 septembre avec nos retraités, le 10 octobre pour nos services publics, ... Et entre-temps, des actions localisées et des grèves illimitées dans nos organismes et nos régions.

Inscrivons ce combat dans la continuité, la reconduction, par la tenue d’assemblées générales et de débats avec les personnels des organismes sociaux, et travaillons à l’élargissement du mouvement vers l’ensemble des citoyens dans l’unité syndicale !

A la CGT, la régression sociale ne se négocie pas, elle se combat !

Appel de la Commission Exécutive Fédérale
Des 14 et 15 septembre 2017

Massacre à l’ordonnance...

La CEF appelle à la grève et aux actions du 21 septembre pour l’abrogation de la Loi El Khomri et le retrait des ordonnances MACRON, après la mobilisation du12 septembre, construite durant tout l’été, qui a été un succès encourageant.

Par la tenue d’assemblées générales et de débats, construisons la continuité, la reconduction de ce mouvement, son élargissement intersyndical et dans l’interprofessionnel, au ssi bien localement que nationalement.

Nous assistons à un vrai démantèlement des conquis sociaux, obtenus par des luttes depuis plus de 120 ans. C’est un vrai changement sociétal qui s’opère et il nous appartient non seulement de nous battre pour ne pas perdre ce que nos prédécesseurs ont gagné mais aussi que nos propositions CGT soient connues, défendues et revendiquées par l’ensemble des salariés.

Ce gouvernement cynique et extrémiste, et le Président de la République, aux allures de roi des fainéants, ne s’attaquent pas seulement au Code du Travail mais, simultanément, veulent détruire le salaire socialisé pour mieux tuer notre protection sociale.

Le patronat, grand partenaire social de ce gouvernement, bénéficierait ainsi de notre asservissement.

Au contraire, nous devons être les véritables acteurs et décideurs de notre avenir social.

D’ailleurs, le calendrier gouvernemental sera chargé en attaques contre notre protection sociale. Dans les mois et les jours qui viennent, sont notamment au programme la loi de finance, la loi de financement de la sécurité sociale, les réformes des retraites complémentaires, de la formation professionnelle et de l’Assurance Chômage et la disparition du Régime Social des Indépendants au 01/01/2018 ...

Au RSI, près de 6.000 salariés en font aujourd’hui les frais et sont en souffrance comme les centaines de laissés pour compte de la mutualité. Tous les secteurs d’activité de notre champ fédéral sont ou seront fortement concernés par cette casse organisée et des luttes sont déjà à l’œuvre.

Nous devons combattre pas à pas. Déjà, des initiatives émergent de toutes parts, dont le 25 septembre pour le transport routier et le 28 septembre contre la hausse de la CSG et pour la revalorisation des pensions, initiée par les retraités.

Chacun d’entre nous y a sa place. Nous pourrons ainsi construire la continuité et le durcissement du mouvement à la hauteur des enjeux sociétaux.

Ces mêmes logiques destructrices se retrouvent partout dans le monde et rendent la situation internationale explosive. Aujourd’hui, les apprentis-sorciers du capitalisme contribuent à la destruction de la condition humaine et de notre planète. Nous devons reprendre les rênes.

Pour cela, la CEF encourage tous les syndicats à motiver l’ensemble des salariés à participer à toutes les initiatives comme la Marche pour la Paix du 23 septembre.

A la CGT, la régression sociale ne se négocie pas, elle se combat !

TOUS EN GREVE ET DANS LA RUE LE 21 SEPTEMBRE

P.-S.


Résultat de grève à l’UR-RA