Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /home/cgtsecu/www/ecrire/public/composer.php(49) : eval()'d code on line 298
1 CENTIME D'EURO DE PLUS DE L'HEURE ! - le VIRAGE HUMAIN - UR CGT Rhône-Alpes
Accueil Site sécu CGT département de l'Isère La sécu
Accueil du site > 01 - Nos Professions > Sécurité Sociale > 1 CENTIME D’EURO DE PLUS DE L’HEURE !

1 CENTIME D’EURO DE PLUS DE L’HEURE !

samedi 25 février 2012

Version imprimable de cet article

Il aura fallu cinq séances de négociations et une suspension de séance à l’initiative de l’employeur lors de la réunion paritaire du 21 février, pour que l’UCANSS nous propose un centime d’euro de plus de l’heure, soit 3 points de plus sur une année.

Revenons sur le film de cette séance. Ce 21 février 2012 à 14H, l’employeur propose 3 points au 1er mars et 2 points au 1er septembre, soit un total de 47 points sur l’année 2012. Cette proposition est jugée insuffisante par toutes les organisations syndicales et aucune ne signera un tel accord. Après une suspension de séance à 16H, l’employeur propose 5 points au 1er mai, soit un total de 50 points sur l’année 2012. Certaines organisations syndicales qualifient cette nouvelle et ultime proposition d’avancée positive. De qui se moque-t-on !

Trois points de plus par an, c’est en net un centime de plus de l’heure sur l’année. Faites vos comptes : l’aumône ! On ne vous dit pas tout ! Ces augmentations collectives seront financées par les GVT de chaque organisme, c’est-à-dire qu’elles diminueront de façon importante l’attribution de point de compétence et les changements de niveau. On vous prend dans une poche pour mettre dans l’autre. Voilà la nouvelle façon de négocier de l’UCANSS.

Inacceptable, indécent, honteux, les qualificatifs ne sont pas assez nombreux. Qui osera signer une nouvelle proposition pour un centime de plus de l’heure ?

La CGT l’a fait savoir avant de quitter la séance : elle ne signera pas une telle mesure. Cette mascarade a assez duré.

Salariés de la Sécurité sociale, on se moque de vous. Il est temps d’agir. Indignez-vous ! Nous ne demandons pas l’aumône.

Le 29 février, manifestez contre l’austérité en France et en Europe et celle imposée par l’UCANSS aux personnels de la Sécurité sociale.

Le 29 mars, partout en France, participez à l’action de grève pour la reconquête de la protection sociale, pour des salaires qui nous permettent de vivre et non de survivre, pour de meilleures conditions de travail.